Österreichische Militärische Zeitschrift (Revue militaire autrichienne)


Grâce à sa date de fondation en 1808, l’Österreichische Militärische Zeitschrift (ÖMZ, Revue militaire autrichienne) est le périodique le plus ancien1) au monde qui traite l’ensemble des sciences militaires. Il offre des analyses concernant les domaines clés des sciences militaires comme la politique de sécurité, de défense et d’armement, ainsi que la théorie de la guerre en incluant la polémologie, la stratégie et la conduite au niveau opérationnel. Le périodique est un organe de l’Armée fédérale autrichienne (ÖBH) qui est publié en langue allemande tous les 2 mois. Tiré à 4.500 exemplaires par numéro, la version papier de l’ÖMZ compte près de 3.353 abonnés. Ce périodique est surtout apprécié et lu dans les régions germanophones et se réjouit, en dépit d’un nombre d’exemplaires limité, d’une diffusion mondiale.
Le propriétaire de ce journal est la République d’Autriche et l’éditeur est le Ministère de la Défense et des Sports.
La version sur Internet a pour objectif d’élargir la portée du périodique pour arriver à surmonter les barrières linguistiques et ainsi créer une plate-forme internationale d’échange en sciences militaires afin de mettre à disposition des articles qui traitent de thématiques européennes ayant une relation avec la sécurité au sens large du terme.

Histoire du périodique

Après les défaites catastrophiques de l’Empire autrichien contre Napoléon en 1805, une nouvelle réforme des forces armées autrichiennes fut nécessaire pour diminuer la probabilité d’un nouvel échec contre Napoléon. La personne clé de cette nouvelle réforme qui ne se limitait pas seulement au domaine militaire, mais qui englobait également tous les domaines ayant un rapport avec l’État, fut l’Archiduc Charles d’Autriche-Teschen nommé président du Haut conseil de guerre le 9 janvier 1801.
L’archiduc lança un programme de réforme ambitieux pour réorganiser l’armée2) et reformer le Haut conseil de guerre en un ministère de guerre moderne. Dans une requête adressée à son frère, l’Empereur François II/I, il recommanda l’installation d’une institution de recherche en sciences militaires. C’est de cette manière que les archives du Haut conseil de guerre, fondées en 1711 sous le nom de « Hofkriegs¬räthliches Kanzleiarchiv » (archives de la chancellerie du Haut conseil de guerre) deviennent « Kriegsarchiv » (archives de guerre) qui, à côté de ses missions classiques comme la collection, l’exploitation et la classification, se chargea également de la tradition de l’historiographie et de la recherche militaire.
Pour ce faire, l’Archiduc Charles d’Autriche créa un organe spécial de publication, l’ Österreichische Militärische Zeitschrift (Revue militaire autrichienne). Ce dernier fut publié pour la première fois le 1er janvier 1808 sous la direction du directeur des archives, le Maréchal Moritz Gomez de Parientos (1744-1810). Malgré quelques interruptions (comme p.ex. pendant les périodes de guerre) la publication se poursuit jusqu’à nos jours.3)

Le sens, la nature et l’impact, l’objectif

La mission principale de l’ÖMZ dans le cadre de la recherche du domaine des sciences militaires en Autriche est de mettre à disposition les informations concernant les développements, les résultats de recherche et les déductions – et dans la mesure du possible les prévisions – qui traitent de la politique de sécurité et de la stratégie militaire. En outre, les auteurs et les rédacteurs de la revue écrivent et offrent des articles qui doivent correspondre à des critères de qualité scientifiques et qui ont pour objectif de former la base pour l’enseignement supérieur au commandement et d’apporter un soutien aux décisions prises constamment par l’organisation.
Les contributions de l’histoire militaire sont orientées vers des déductions utiles pour la conduite opérationnelle. Pour cela, il faut faire abstraction de l’analyse des évènements ou développements historiques des principes fonctionnels généraux indépendants aux conditions cadres historiques. Ces principes devraient, après une adaptation corrélative, être appliqués aux données militaires des problèmes actuels.
En ce qui concerne la recherche sur les causes de la guerre en tant qu’aspect partiel constitutif de la branche interdisciplinaire de la polémologie4) , les interactions et rapports importants pour la genèse des crises et des conflits seront répertoriés et systématiquement analysés pour contribuer à l’objectif directeur de la prévention de la guerre.
L’ÖMZ se charge de la rédaction de publications traitant de projets actuels de recherche et de coopération du Ministère de la Défense et des Sports et rend les résultats des travaux scientifiques, en général du personnel du ministère, accessible à un public international spécialisé et hautement qualifié.
La maxime du journal est également d’accepter des points de vue controversés en ce qui concerne un sujet ou plutôt de les chercher consciemment pour laisser l’évaluation des différentes lignes d’argumentation aux lecteurs et pour leur permettre, par le biais de cette approche « dialectique », une incursion plus profonde dans la problématique.
L’évaluation annuelle à l’aide d’un instrument de gestion développé par la rédaction du journal elle-même, permet d’orienter le journal vers les centres de gravité thématiques définis et vers un équilibre entre les catégories principales comme la politique, les sujets militaires clés, l’histoire, le droit et d’autres branches scientifiques ainsi qu’entre leurs sous-catégories. Il est ainsi possible de poursuivre le développement des sujets et des auteurs et de corriger de manière ciblée. Ceci a permis jusqu’à présent d’augmenter le nombre des contributions dans le domaine de l’histoire militaire qui ont une grande valeur pratique grâce aux déductions opérationnelles jointes, même si la proportion de la substance générale de l’histoire militaire est restée stable. En outre, la rédaction du journal a également su augmenter le nombre des auteurs qui disposent d’une qualification supérieure scientifique ou universitaire.

Le processus d’évaluation par le pôle d’experts (peer-review)

Dans le but d’assumer la garantie de la qualité et de rendre objectif la valeur internationale de l’ÖMZ en tant que périodique spécialisé en sciences militaires et polémologie, et en vue d’assurer une reconnaissance scientifique appropriée aux auteurs qui écrivent pour l’ÖMZ, un processus de révision a été instauré depuis 2013 afin de sélectionner des contributions individuelles qui pourraient ne pas être assez critiques par rapport à la situation contemporaine.
Cette procédure doit être vue comme étant également un soutien aux jeunes auteurs qui poursuivent une carrière scientifique.

Éventail des thèmes abordés

La gamme de sujets actuelle comprend les catégories principales et sous-catégories suivantes :
 La politique
- Politique générale
- Politique de sécurité
- Politique militaire et de défense
- Géopolitique / Géostratégie
- Politique d´armement
- Terrorisme
 Les principaux sujets militaires (hors l´historique militaire)
- Stratégie (doctrines, concepts, livre blanc)
- Commandement opérationnel (y compris la logistique)
- Conduite de la guerre psychologique et de l´information
- Conduite en général (y compris l´enseignement et la formation à la conduite), la conduite interne, la mission
- Formation en général (y compris la formation tertiaire)
- Structure et planification des forces armées ainsi que le développement de l´organisation
- Armement & Acquisitions
- Communication et formation en politique de défense
- Théorie de la guerre et polémologie / recherche des causes de la guerre
- Déontologie de la défense
 L´historique (historique militaire et histoire récente)
 Le droit (droit public et international, aspects juridiques des opérations internationales)
 Autres disciplines scientifiques
- Science en général, Research & Development (R&D ou F&E en abréviation allemande), technologie, méthodologie scientifique
- Économie et finances, gestion d´entreprise
- Psychologie, sociologie, compétence interculturelle
- Philosophie (sauf déontologie de la défense)

Le passage vers le rôle d´acteur en matière de sciences militaires

À travers la synergie des approches suivantes, le périodique se veut être l´interface qui permet le passage d´un « retranscripteur » de savoir vers un acteur en matière de sciences militaires, engendrant des contenus et représentant un « ambassadeur » crédible d´une science militaire moderne, orientée vers l´Europe.
 La présentation des résultats de recherche de la revue militaire autrichienne (ÖMZ) à l´occasion d´événements publics et de projets de formation de l´Académie de la défense de l´Armée fédérale autrichienne mais également à l´occasion de colloques internationaux sur le thème des sciences militaires,
 La direction de projets de recherche conduisant à des séries d´articles ayant comme contenu des thématiques complexes militairement pertinentes,
 La création d´une présence sur Internet des sciences militaires autrichiennes offrant la possibilité de développer une plate-forme de publication et de discussion à l´échelle européenne,
 La réalisation d´un procédé d´évaluation par des experts afin d´augmenter les exigences en matière de qualité dans le domaine scientifique et
 Un engagement soutenu dans le cadre de la European Military Press Association (EMPA).

Possibilité de commander la version numérique 

Les éditions annuelles complètes de 2004 à celle de la dernière année de publication, peuvent être également commandées à la rédaction sous forme de CD.

Présence sur Internet

L´objectif prépondérant d´une présence sur Internet consiste en la création d´une plate-forme scientifique militaire de publication, d´échange à l´échelle internationale et de discussions sur des contributions parlant d´aspects de sécurité et de sujets d´un intérêt majeur pour l´Europe.
À travers le World Wide Web, cette page d´accueil proposera d´une part des articles tirés de l´édition papier, majoritairement soumis au procédé d´évaluation par des experts, d´autre part des contributions complémentaires, dans un premier temps en langue allemande et anglaise et par la suite également en langue française.
Cette présence sur Internet n´est censée remplacer ni la version papier ni être une concurrence à celle-ci mais elle doit, au contraire, la compléter et lui procurer une envergure allant au delà des frontières germanophones.
Par ce biais, la revue militaire autrichienne (ÖMZ) prendrait de l´ampleur et se transformerait en un périodique scientifique international engendrant des contenus et dépassant les frontières germanophones.
Grâce à la possibilité de publier en anglais et plus tard également en français, la revue militaire autrichienne (ÖMZ) souhaite, en tant que revue scientifique, éveiller également l´intérêt des auteurs internationaux.
Ainsi, il serait possible d´envisager des coopérations dans le domaine de la recherche et de la formation et de proposer une plate-forme ouverte à des thématiques centrales pour l´Europe touchant aux aspects de sécurité et tout particulièrement à des sujets du domaine des sciences militaires.

 

Literatur

• Carl Zitterhofer: Streffleurs Militärische Zeitschrift 1808-1908. Eine Geschichte dieser Zeitschrift anläßlich ihres 100jährigen Bestehens mit einem Generalregister der Militärischen Zeitschrift 1808-1907 und des Organs 1870-1906. Seidel und Sohn, Vienne, 1908 (Nachtrag 1908-1912, Vienne, 1913).
• Horst Pleiner: Die Österreichische Militärische Zeitschrift - Ein historischer Rückblick von den Anfängen bis zur Gegenwart. In: Österreichische Militärische Zeitschrift - Festschrift anlässlich des 200-jährigen Jubiläums der Österreichischen Militärischen Zeitschrift. Sonderheft Vienne, 2008.


 

[1]       Même le « Royal United Services Institute – Journal (RUSI) » est plus jeune que l’ÖMZ. L’origine de cet institut  remonte jusqu’à un appel en 1829 où il fut exigé une « strictly scientific and professional approach to the study of military affairs » (14 sept 2011). La fondation réelle par le Duc de Wellington eut lieu en 1831 (14 sept 2011). La publication fut lancée en 1857 (14 sept 2011).

[2]       Cf. Horst Pleiner : Die Österreichische Militärische Zeitschrift. - Ein historischer Rückblick von den Anfängen bis zur Gegenwart. Dans : Österreichische Militärische Zeitschrift – Festschrift anlässlich des 200-jährigen Jubiläums der Österreichischen Militärischen Zeitschrift. Sonderheft, 2. édition, Vienne 2008. S. 40

[3]       Cf. Horst Pleiner : Die Österreichische Militärische Zeitschrift. - Ein historischer Rückblick von den Anfängen bis zur Gegenwart. Dans : Österreichische Militärische Zeitschrift – Festschrift anlässlich des 200-jährigen Jubiläums der Österreichischen Militärischen Zeitschrift. Sonderheft, 2. édition, Vienne 2008. S. 40 ff.

[4]              L’expression de la polémologie fut marquée avant tout par le sociologue français Gaston Bouthoul qui l’a rendue public, comme son collègue Julien Freund, dans le milieu scientifique. Il s’agit d’une branche de la théorie des relations internationales qui analyse l’origine de la guerre (ou des conflits), son fonctionnement, le changement social pendant la guerre et les conséquences de la guerre en appliquant les méthodes de différentes disciplines. Cf. Polémologie (24 janv 2012); Polemologie (24 janv 2012); (19 janv 2012). Voir sur cette thématique aussi : Paul Ertl / Jodok Troy (éd.): Der Feind – Darstellung und Transformation eines Kulturbegriffs. Tome 1: Grundlagen des Feindbegriffs und aktuell wirksame Feindkonzepte. 2e édition révisée, Vienne 2009; Tome 2: Ausgewählte Bereiche der Feindkonzeption. 2e édition révisée, Vienne 2009 (= Schriftenreihe der Landesverteidigungsakademie; 1/2008 et 2/2008).