Versions Compared

Key

  • This line was added.
  • This line was removed.
  • Formatting was changed.

Le projet de « navires « navires de mer Noire standardisés » standardisés » (NMNS) et leur construction sur le chantier naval de Klosterneuburg pendant la 2ème Guerre mondiale

Wilhelm M. Donko

Dans le magazine ÖMZ no. 3/2018, il y avait déjà un article sur les navires cargo du type « KT », navires conçus pour opérer en haute mer afin de résoudre le problème de ravitaillement des troupes allemandes en Afrique du Nord pendant la 2ème guerre mondiale. Cette flotte de navires fut en partie construite sur des chantiers situés le long du Danube : 4 navires en Hongrie et 7 navires en Autriche. Peu d’experts de Marine savent que le programme de production en série des navires « KT », programme pour lequel on conclut une soixantaine de contrats de travail qui résultèrent dans la finalisation d’environ 40 navires (dont la plupart en Italie) ne fut pas le dernier programme pour la construction, sur ordre de la Marine de guerre allemande, de navires cargo capables d’opérer en haute mer dans le Sud de l’Europe. En fait, le programme NMNS commença un peu plus tard que le programme de construction des navires « KT », mais il fut réalisé en même temps. Les NMNS furent construits pour fournir, en tant que caboteurs modernes, l’espace de cale à cette époque absolument nécessaire pour le ravitaillement des troupes. En vérité, ils ne méritaient pas le nom pompeux de « navires de mer Noire standardisés ». Le terme « navires standardisés » indique qu’il s’agissait d’une production de masse bien que, en réalité, douze numéros de fabrication furent assignés à deux chantiers navals, chantiers très différents en ce qui concernait leur position géographique : un chantier se trouvait à Korneuburg, Basse Autriche, et l’autre à Elmshorn, Schleswig-Holstein. Sur ces chantiers on ne construisit que huit bateaux. Le programme de construction des NMNS prend ses origines dans les problèmes de ravitaillement du Groupe d’armées Sud en Russie au début de 1942 et fut réalisé en parallèle avec le programme de construction des « KT », programme qui avait déjà commencé plus tôt. Les navires « KT » étaient conçus comme des caboteurs modernes destinés à être construits sur des chantiers navals situés près du Danube. A ces fins, on transportait des composants préfabriqués du Nord de l’Allemagne vers la région du Danube. Du point de vue de construction, les NMNS étaient plutôt des navires commerciaux tandis que les « KT » ressemblaient à de « vrais » navires de guerre. Si on prend comme référence l‘ensemble de l’armement maritime allemand pendant la deuxième moitié de la Seconde Guerre mondiale et si on le compare à l’armement maritime américain, la question se pose si les décideurs allemands étaient vraiment informés de l’ampleur des ressources des Forces alliées ou s’ils les ont délibérément ignorées. En tout cas, il est difficile à comprendre que des gens intelligents pouvaient prendre la responsabilité de continuer leur résistance militaire sous ces conditions. Pour le Reich allemand, le programme de construction des NMNS fut un échec parce qu’aucun navire ne fut terminé à temps. Néanmoins, les chantiers navals de Korneuburg et de Budapest en tirèrent profit après la guerre parce qu’ils furent utilisés, à cause de leur savoir-faire, pour la production de caboteurs capables d’opérer en haute mer.