Scénarios pour la région MENA

Bernhard Richter

 

En automne 2013, un projet scénario sur le développement futur de la région MENA (qui s’étend du Maroc jusqu’à l’Iran) fut réalisé sous la responsabilité du Bureau de politique de sécurité. Par ce projet scénario, on voulait élaborer les développements futurs possibles de la région MENA dans le cadre du bilan de la situation et, ensuite, analyser des déductions et des actions pour la politique de sécurité autrichienne. Dans cet article, l’auteur présente les étapes essentielles du projet ainsi que les résultats de l’analyse. Comme méthode analytique de l’avenir, il a choisi un concept nommé « penser sous forme de scénarios ». Ce projet scénario nommé « Région MENA » a été réalisé par un groupe de projet interministériel dirigé par le Bureau de politique de sécurité du ministère de la Défense et du Sport. Le groupe d’experts fut composé de représentants des ministères liés à la sécurité publique (ministère de la Défense, de l’Intérieur, des Affaires étrangères ainsi que de la Chancellerie fédérale), des experts externes et des chercheurs scientifiques. Dans le cadre de ce groupe de travail, on a organisé cinq séminaires de scénarios où l’on a identifié les « facteurs d’influence » et les « facteurs clé » qui ensuite servaient comme base pour les scénarios. Pour ces facteurs clé, on a élaboré des « visions » qu’on a après concentrées en scénarios cohérents par le biais d’une analyse morphologique. En somme, l’équipe responsable de scénarios a développé six scénarios possibles pour la région MENA, scénarios qui furent évalués et dont on a effectué une analyse de conséquences lors d’un autre séminaire. Les scénarios ne constituent pas des stratégies ou des décisions, mais sont des outils pour soutenir la prise de décision et pour le développement de stratégies durables. Au-delà du but de systématiser des processus d’élaboration de stratégies et de prendre des décisions solides pour l’avenir, le concept de « penser sous forme de scénarios » est, du côté de la cohérence des reconnaissances, un outil clé pour développer des connaissances servant à définir des orientations et afin de créer un forum pour le dialogue stratégique. Du point de vue de l’auteur, le présent projet y a contribué. Au-delà du but propre de ce projet (c’est-à-dire de développer des scénarios pour la région MENA), ce projet (ainsi que les projets scénario précédents créés dans le cadre du bilan de la situation étatique) a aussi promu une sorte de « community building » (développement communautaire) pour une analyse stratégique de l’avenir menée au niveau étatique.