Changement de paradigmes dans le développement des Forces armées autrichiennes

Philipp Eder

 

Des tendances globales et des développements actuels en matière de politique de sécurité dont les conséquences sont perceptibles jusqu’en Autriche mènent à un changement de paradigmes et de missions, mais aussi du développement des Forces armées autrichiennes (FAA). L’analyse suivante du Gouvernement autrichien se reflète dans des élaborations concrètes en matière de stratégie militaire : « Des nouveaux développements dans le domaine de la politique de sécurité mettent aussi la politique de sécurité autrichienne devant de nouveaux défis. Cela se manifeste par le nombre croissant de dangers causés par des menaces hybrides, le terrorisme international ou des migrations en masse ainsi que la mise en danger de la paix et de la cohésion sociales. Suite aux guerres, à la déstabilisation et au manque de perspectives pour de grandes parties de la population dans l’environnement européen, on doit s’attendre à une menace de la sécurité en Autriche pour une période non prévisible. » Cet article décrit quelques bases et effets de ce changement de paradigmes en mettant en lumière les développements dans le domaine de la politique de sécurité et en esquissant le développement des forces armées qu’on peut en déduire. Les défis présentés réclament du commandement stratégique militaire, par le biais des nouveaux commandements du niveau tactique supérieur (commandement des forces terrestres, commandement des forces aériennes, commandement logistique, commandement d’aide au commandement et cyberdéfense) ainsi que les commandements militaires des provinces, la capacité d’exécuter des processus de commandement rapides dans toutes les conditions opérationnelles. Du soldat individuel jusqu’au niveau de brigade, on a besoin de forces opérationnelles rapidement disponibles qui puissent agir pendant le combat de façon indépendante et autosuffisante et qui savent s’adapter à la situation. Sur le plan international, on peut observer que la capacité de coordonner en temps et en espace les actions et les moyens de différentes armes va en général rester une capacité des grandes unités (niveau brigade et plus haut). Cependant, le caractère futur des opérations nationales et internationales exige de plus en plus que des petites unités et, dans certains cas, aussi des compagnies, soient capables de commander, si besoin est et en fonction des forces et des capacités affectées, des armes diverses dans un temps et un espace limités. Les incertitudes du développement de la situation stratégique, les développements technologiques significatifs à attendre ainsi que le principe de l’orientation de coopération exigent une haute capacité d’innovation et d’adaptation. Il est donc nécessaire d’intensifier la participation des Forces armées autrichiennes aux recherches des organisations internationales sur la défense et aux recherches d’autres institutions nationales et internationales ainsi que des coopérations internationales sur le développement de capacités. Il faut aussi améliorer la capacité de mener des recherches indépendantes en direction de renouvellements technologiques importants pour le militaire. En outre, il est nécessaire que la formation de commandement militaire reste la plus exhaustive et large possible. Le combat mené sous forme d’une coopération en espace et temps de troupes et moyens de différentes armes ainsi que la maîtrise de tous les processus tactiques au combat va rester la compétence centrale et la caractéristique unique des Forces armées autrichiennes aussi dans le futur. La gamme des performances des FAA est et reste large.